• Chapitre 1 (Phylip Easter)

         Bonjour. Je m’appelle Phylip. Et, non, l’auteure n’as pas fait de faute de frappe. Je m’appelle vraiment Phylip. J’ai 16 ans, et j’attaque ma première année de lycée. Ah oui! Je suis un vampire.

          Je vois déjà vos réactions: « Eh! Mais faut te faire soigner, mon pote! T’as qu’à carrément dire que tu t’appelles Edward! »

    C’est la vérité. Je suis un vampire. Enfin, un « demi-vampire ». Je ne bois pas de sang. Berk. Je préfère nettement les hamburgers, bien civilisés, qui, eux, ne hurlent pas quand on les bouffent.

           Vous vous demandez sûrement comment j’ai fait pour naître(comment ça vous vous en fichez?!).

           En fait, tout a commencé quand ma mère, une vampire, a rencontré mon père, un étudiant normal. Ils sont tombés fous amoureux. Evidemment, il fallait que ma mère soit l’héritière de notre Clan de Vampires. Et que ma grand-mère déteste mon père.

    Pff. C’est là que je me rends compte que ma vie est compliquée.

            Ma mère a donc décidé de s’enfuir avec mon père. Pendant 5 ans, tout alla bien.

    Jusqu’à ce que ma grand-mère retrouve mes parents. Extrêmement cruelle, ma grand-mère tua mon père. Ma mère, folle de rage, tua ma grand-mère. Elle reprit conscience et constatant qu’elle avait tué sa propre mère, elle s’isola dans une partie du monde ou les vampires de son clan n’avaient pas accès. Le Triangle des Bermudes. Le mystérieux lieu ou des disparitions se font chaque année…Elle se mit sous la protection d’un nouveau Clan, et changea de nom. 

             Au bout de plusieurs mois d’une existence rude et triste, ma mère découvrit qu’elle était enceinte. Elle décida d’élever son enfant à l’abri des Vampires, au Triangle.

               Naquit alors un petit enfant blanc, avec des yeux d’une couleur grise-bleue clair, et des cheveux blonds. 

    Moi.

                Le petit humain, sans longues canines, sans aucune caractéristique physique de vampire. Je possédai en revanche, une rapidité, une force, une vue, et une souplesse supérieure à la moyenne.

     

    Voici l’histoire de ma vie. Et elle n’est pas finie…

     

     

          J’embrassai ma mère et me levai.

    - « Chéri, tu veux que je te dépose? Prêt pour ta première journée de lycée? »

    Je lui souris.

    - « Ne t’inquiètes pas mam’s. Je peux marcher, ce n’est pas loin! »

    J’attrapai mon sac noir et je sortis.

    Je fis quelques pas, quand Théo me rattrapa en courant. Ses cheveux noirs étaient tout ébouriffés, et ses yeux verts étaient rieurs. On aurait dit qu’il se moquait.

    De moi?!

    - « Eh, mec! Fit-il en me balançant une tape dans le dos, t’as pas remarqué que t’as mis ton jean à l’envers? »

    Et voilà. Pour bien commencer la journée.

    - « Ras-le-bol à la fin! » fis-je, exaspéré.

    Je me précipitai chez moi, mit mon jean correctement et ressortit. Théo m’attendait.

    - « Eh ben voilà, vieux! C’est beaucoup mieux dans le bon sens! »

    Je lui décochai un coup de cartable, et il se frotta l’épaule en riant.

    - « Non, sérieux. T’es prêt pour le lycée? » fis-je à mon ami d’enfance.

    - « Ouaip, acquiesça-t-il, j’ai hâte de revoir Ilonna! »

    Ilonna était notre meilleure amie. Elle était blonde avec des cheveux bouclés, et elle avait des yeux bleus. 

    Théo et moi étions meilleurs amis depuis nos 2 ans. Ilonna nous rejoignit seulement à l’âge de 5ans.

    Théo et Ilonna sortaient ensemble depuis la 3ème. Entre eux, c’était l’amour fou, et souvent, je me disais qu’il fallait que je me trouve une copine.

    - « Ouh! Les petits amoureux! Fis-je, mort de rire. »

    - « Tu me diras  ça quand toi,  tu seras amoureux! »

    Nous arrivions devant le lycée. Théo, moi et Ilonna avions raté la visite du lycée de St-Yohann.

    Nous ignorions donc totalement à quoi ressemblait notre nouveau lycée. On entendit un bruit de sonnette. Ilonna était en train de nous foncer dessus à toute vitesse sur son vélo!

    - « J’AI PAS DE FREINS!!!!POUSSEZ-VOUS!!!!! » hurla-t-elle.

    Je m’écartai brutalement du côté gauche et Théo du côté droit. Mauvaise pioche.

    Ilonna le cueillit au passage et 10 mètres plus loin, ils firent un magnifique vol plané.

    Je m’approchai, inquiet. Ilonna était tombé sur Théo, et mes amis se regardaient dans les yeux.

    - « C’est…original comme retrouvailles! »plaisanta Théo.

    Ilonna éclata d’un rire frais, puis se releva.

    - « Bon, maintenant, ou est donc passé mon vélo? » fit-elle.

    - « Euh, c’est pas ça là-bas? » répondis-je en désignant un arbre.

    En effet, le vélo était tout en haut.

    Ilonna le fixa deux secondes, et se retourna.

    - « J’en rachèterai un, dit-elle, sinon, comment ça va les mecs? »

    Je lui souris, et aidais Théo, toujours assis par terre, complètement sonné.

    - « Moi, ça va, mais ton chéri, il doit avoir quelques bobos! »

    Ilonna serra Théo dans ses bras.

    - « Pardon mon chéri! » fit-elle d’une voix sucrée.

    - « C’est…pas grave, répondit mon meilleur ami, et c’est normal que je vois deux Ilonna? T’as une sœur jumelle? Ouh! Ca tourne! Beuh, je crois que je vais dormir un peu. Bonne nuit! » Il s’évanouit.

    - « Mince! Faut que je l’emmène à l’infirmerie! Heureusement qu’on est arrivé en avance! Phylip, tu m’accompagnes? »

    - « J’arrive! »

    Une immense cour se dressait. Des bancs étaient parsemés un peu partout. Au centre, une immense fontaine lançait ses jets d’eau, et nous entrions dans le bâtiment blanc.

    Après 5 couloirs, nous commencions à croiser des gens. Il allait bientôt être l’heure d’aller en cours. Portant Théo, je commençai à courir, suivi par Ilonna.

    L’infirmerie était une grande pièce blanche ou un brancard était dressé. L’infirmière nous demanda de poser Théo dessus.

    Elle fit quelque chose de complètement inattendu.

    Elle le gifla.

    Mon ami se réveilla en sursaut, et tomba du brancard. Je me mordais les joues pour ne pas éclater de rire. 

    - « Oui, maman, je me réveille… » bredouilla Théo.

    Ilonna, morte de rire, remercia l’infirmière, et la sonnerie se déclencha. Courant comme des malades, mes deux amis et moi, nous nous précipitions en cours.

    Les salles se succédaient, et nous trouvions enfin notre salle de français. Les étudiants étaient déjà entrés, et nous étions en retard.

    Se faire remarquer au premier cours. Total bonheur.

    Théo et Ilonna toquèrent, et entrèrent. Le professeur nous regarda, et nous fit signe de nous asseoir. Mes amis s’assirent rapidement.

    Mais j’étais hypnotisé. 

    Une jeune fille aux longs cheveux blonds et aux yeux d’un bleu éclatant me regardais.

    Je tombais immédiatement amoureux.

    Elle me sourit, et me fit un signe de la main. Puis elle se retourna, et glissa quelque chose dans l’oreille de sa voisine, une jolie brune, qui gloussa.

    - « Mlle Anderson, vous allez tout de suite arrêter de faire du charme à ce jeune homme, gronda Mr Kennedy, notre professeur principal. Et vous, je vous conseille de vous asseoir immédiatement! »

    Je rougis, et filait m’asseoir au fond, à coté de Théo et d’Ilonna. La jeune blonde me suivit du regard, et quand je passais à côté d’elle, je sentis une douce odeur de parfum qui me fit tourner la tête.

    - « Jane, j’espère que vous allez arrêter de batifoler avec tant de personnes, vos appréciations de l’année dernière sont catastrophiques! » Sermonna Mr Kennedy en regardant la jeune blonde.

    La fille, la première personne de qui j’étais amoureux était une sérial loveuse.

    Argh.

    La dénommée Jane soupira et regarda ses ongles.

    Mr Kennedy nous demanda ensuite de préparer un exposé sur nous-mêmes pour nous présenter. Et pour ce faire, il décida que l’on allait devoir former des groupes de deux.

        L’ordre donné, un grand brouhaha emplit la salle, alors que les élèves négociaient déjà pour former les groupes.

    - « Comment on va faire? On est trois! » grimaça Ilonna.

    - « C’est pas grave, il y aura bien quelqu’un pour être avec moi, la classe est en nombre pair! » dis-je en souriant à mes amis.

    - « Merci! » répondit Théo.

    Je me retournai et regardai les groupes formés qui s’étaient installés sur des bureaux. Je sentis un regard peser sur moi et remarquai que Jane me dévisageait. Elle sourit et dit quelque chose à sa partenaire,  qui lui fit un clin d’œil. L’amie de Jane changea alors de table et alla s’asseoir avec une jeune fille au cheveux noirs.

           Je remarquai alors que Jane s’approchait de ma table avec son sac et ses affaires.

    - « C’est pas occupé? Je peux m’asseoir? Je suis toute seule… »me dit-elle.

    J’enlevai mon sac de la chaise près de moi et invitai à s’asseoir près de moi la jeune fille qui faisait battre mon cœur.

    - « Chuuut! Je vais relever les groupes! » dit Mr Kennedy à la classe.

           Les noms se succédèrent et ce fut à Jane.

    - « Avec qui êtes vous, Mlle Anderson? » demanda notre prof principal.

    -«Avec Phylip! » répondit Jane, en me surprenant.

    La sonnerie tinta, et en grands bruits, les élèves sortirent. Jane rangeait son sac lentement, et quand elle eût fini, elle me demanda:

    - « Pour l’exposé, va falloir qu’on se voient! Je pourrai venir chez toi quand? »

    Je devins rou…Ah! J’avais oublié. Une de mes particularités, c’est que je ne rougis pas. Pratique!

    Je griffonnai mon adresse sur un bout de papier, et lui donnai.

    - « Je pense que samedi, vers 14h, ça serait bien. »fis-je.

    - « Parfait! répondit Jane. Et bien, a plus! »lança -t-elle en sortant, après m’avoir déposé un baiser sur la joue.

    Waaah. Mon premier bisou sur la joue!

     

                       Je pensai à Jane. A ses longs cheveux, à ses étincelants yeux bleus…A son parfum de rose qui sentait si bon, à son visage si parfait…Elle m’appelait doucement en souriant…Phylip…Phylip…

    - « Phylip!! Debout là dedans!» me hurla Théo dans les oreilles.

    - « Mmm? fis je en détournant mon regard de l’assiette que je regardai depuis 10 minutes, les yeux vitreux, qu’est-ce qu’il y a? »

    - « Il y a que ça fait dix bonnes minutes que tu fixes ton assiette! »

    Théo et Ilonna se regardèrent et me fixèrent d’un air…démoniaque.

    - « Ouh!!!Ca sent l’amour à plein nez ça! »

    - « Notre petit Phylip est amoureux!! » 

    - « Vive l’amour!!! »

    - « Quoi? Comment ça? Moi? Amoureux? N’importe quoi! »

    Mais mon visage disait autre chose.

    - « Allez de qui t’es amoureux?? »

    - « Personne! »

    - « Aller! Dis le moi!! »

    - « Non… »protestai-je mollement.

    - « Aller!!!Dis le nous!! »

    - « JANE ANDERSON! Voilà t’es content?! »hurlai-je.

    Un grand silence s’était fait dans le réfectoire. Et tout le monde me regardai.

    Gêné, je partis vers les toilettes, avec la ferme intention de tuer mes amis, et de m’enfermer dans les cabinets pendant 110 ans.

     

     

     

    -Alleeeeez, sort de là Phylip! Tu vas pas rester enfermé toute ta vie!

    -Tu veux que je te le prouves?

    -Roh, allez, sort!

    -Nan! Espèce de traître!

    Un claquement de talon aiguille retentit.

    -Sors de là! Hurla la voix d’Ilonna.

    -C’est les toilettes des mecs! Du vent, ouste! L’autre imbécile qui appelle son pote depuis tout à l’heure et maintenant, une gonzesse! Tant qu’on y est, hein! Grommela une voix sortant des toilettes, proche de celle de Phylip.

    -Qui tu traites de « gonzesse »?! Rétorqua Ilonna, vexée.

    -Tu sais ce qu’il te dit l’imbécile? rétorqua Théo.

    L’autre ne répondit pas. Mes amis sont spéciaux, je le reconnais.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:11

    MDRR! Elle ma TUÉE, Ilonna!! XD

    "Bougez-vous! J'ai pas de freiiiiins!" xD

    Ouah, il doit être vachement calme, leur réfectoire... °-° Parce que nous, tu peux crier, tu peux avoir une bombe nucléaire qui s'explose en plein milieux de la cantine (essai raté de la Corée du Sud/Nord), personne réagira. Par contre un verre qui casse, là tout le monde l'entend! -_-'

    N'empêche, trop forte toi....1er Avril et tu nous sors Easter! XD Are you God..?

    Wouuuuuuuh! Il est n'aaamouuureuuuux heuuu!

    Pis avec de la chance, c'est aussi une vampire qui a utilisé son pouvoir du charme... °-°

    2
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:15

    Maieuhhhh...Bisou vient de tout dévoiler la suiite....T_T

    M'en vas changer le scénario.Humpf.

    3
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:15

     c'est trop bien ! c'est vrai qu'être trois pour des groupes de deux, c'est chiant, ça m'arrive toujours avec mes deux potes ! 

    la suite ! 

    4
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:26

    Naaaaan.... Sérieux?! Je disais ça au pif, hein! xD

    Ouai! Vive les trios! x)

    5
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:28

    Uiiiii...T_T

    D'accord avec vous, surtout qu'avec mes cop's on est 3 aussi...

    6
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:32

    Bon, bah désolée.... *rougit* ... *se cache dans son terrier sa chambre*

    Mdr! Ça fait, 3x3, 9...si je me trompe pas.. Comme dans notre film de détectives Any! :D

    7
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:38

    et nous, on est trois ! 

    un film ? Moi veux faire un film ! 

    8
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:40

    C'est pas grave...

    Oui oui, on a fait un film avec Bisou sur un de tes chapitres, mais je sais plus lequel...

    9
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:43

    The Terminal.... x)

    Au fait, je ressens un peu de vécu du côté "j'ai mis mon pantalon à l'envers"... Sauf que moi c'était un tee-shirt... -_-" (une douée en force! :D)

    10
    Lundi 1er Avril 2013 à 15:53

    Moi, c'était un pull!Top là!*tope dans le vide...encore*

    11
    Lundi 1er Avril 2013 à 16:12

    *rattrape le "Top là"!*

    12
    Lundi 1er Avril 2013 à 16:14

    Waih!!XD

    13
    Lundi 1er Avril 2013 à 23:20

    moi c'était un T-shirt aussi ! toute la journée en plus, c'est juste le soir, je me suis dit... tiens c'est bizarre, le col est pas bien mis... 

    14
    Mardi 2 Avril 2013 à 17:06

    Moi je l'ai vu le matin, je me suis dit  "Ah mince, j'l'ai pas bien mis! Bon, je le remets bien après manger! J'ai pris mon petit dej', j'ai éteind l'alarme, et je suis sortie. T'as des jours comme aujourd'hui où tu te dis que t'aurais mieux fait de rester au lit... -_-" 

    VDM.

    15
    neikkaoldaccount Profil de neikkaoldaccount
    Dimanche 12 Mai 2013 à 19:07

    Trop sympa comme histoire :O ze veux suite *-*

    16
    Jeudi 13 Mars 2014 à 13:06

    Méheuuuuh...J'voulais re-être un Ananas, pourquoi me suis-je co hein T.T

    Bref.

    Ce texte me tue toujours autant x'D

    "c'est vrai qu'être trois pour des groupes de deux, c'est chiant, ça m'arrive toujours avec mes deux potes ! "

    ...Avafaire un an et ça se voit e<e

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :